Modifications au 1er janvier 2022

A partir du 1er janvier 2022, le délai d’annonce de trois mois pour les retraites flexibles et pour le choix de la forme de versement des prestations de vieillesse sera supprimé.

La demande de retraite flexible doit maintenant être déposée avant la sortie (en cas de retraite anticipée) respective-ment à temps avant d’atteindre l’âge réglementaire de la retraite (en cas de retraite différée).
Si, au lieu du versement d’une rente, on souhaite percevoir la prestation de vieillesse sous forme de capital, il faut en informer la caisse de pension à temps avant la retraite.

Les bonifications de vieillesse des plans de prévoyance de la prévoyance plus étendue sont désormais gérées indépendamment du sexe de la personne assurée. Les bonifications de vieillesse des hommes ont été augmentées pour être équivalentes à celles des femmes. Les cotisations restent inchangées.

Dans le cadre du développement de l’AI, un système de rente linéaire a été introduit pour les nouvelles rentes. Cela a également une influence sur l’étendue de l’exonération de cotisations et des rentes d’invalidité de la prévoyance professionnelle. Seules les prestations dont le droit débute après le 1er janvier 2022 sont concernées par cette adaptation. Une période de transition est prévue pour les prestations existantes.

Le montant de l’exonération de cotisations ou de la rente d’invalidité accordée dépend du degré d’incapacité de travail, respectivement de la part de rente. Il existe un droit à:

  • exonération totale des cotisations à partir d’un taux d’incapacité de travail ou de rente de 70%.
  • exonération des cotisations au pourcentage près pour une part d’incapacité de travail ou de rente de 50 à 69%.
  • 47,5% d’exonération de cotisations pour une incapacité de travail ou une rente de 49%.
  • 45% Exonération de cotisations pour une incapacité de travail ou une part de rente de 48%.
  • 42.5% Exonération de cotisations pour une incapacité de travail ou une part de rente de 47%.
  • 40% Exonération de cotisations pour une incapacité de travail ou une part de rente de 46%.
  • 37.5% Exonération de cotisations pour une incapacité de travail ou une part de rente de 45%.
  • 35% Exonération de cotisations pour une incapacité de travail ou une part de rente de 44%.
  • 32.5% Exonération de cotisations pour une incapacité de travail ou une part de rente de 43%.
  • 30% Exonération des cotisations pour une incapacité de travail ou une part de rente de 42%.
  • 27.5% Exonération de cotisations pour une incapacité de travail ou une part de rente de 41%.
  • 25% Exonération de cotisations pour une incapacité de travail ou une part de rente de 40%.


Veuillez signaler immédiatement à la caisse de pension toute incapacité de travail ou toute modification du degré d’incapacité de travail. Les prestations seront adaptées en conséquence.

Jusqu’à présent, les versements et les paiements étaient effectués par la caisse de compensation horticulteurs & fleuristes. Au 1er janvier 2022, les caisses de compensation horticulteurs & fleuristes, menuisiers et Verom ont fusionné pour former la caisse de compensation Forte. La caisse de pension des horticulteurs et fleuristes continuera à l’avenir de proposer ses solutions de prévoyance exclusivement aux membres des associations JardinSuisse et florist.ch. Les versements et les paiements seront à l’avenir effectués par la caisse de compensation AVS Forte.